GENÈSE D’ACHILLE

Le PROFESSEUR ACHILLE PETITSPETONS est apparu pour la première fois en 2012 sur le campus de l’Université de Nantes : d‘amphi en salle de cours, de couloir en labo, pour conter ses histoires tissés de vérités et de mensonges. Lors de ces premières apparitions sur le campus, le professeur Achille était un peu particulier. En quelques minutes, il vous racontait un événement qui allait avoir lieu… mais qu’il avait apparemment déjà vécu. Quand il faisait irruption dans les salles de cours, son conte provoquait une fissure dans le quotidien studieux.

Comme le dit lui-même le professeur, en citant Jihad Darwiche : “Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière.

Depuis ces premières irruptions, le professeur a eu l’occasion d’être sollicité pour d’autres interventions, plus approfondies celles-ci. C’est ainsi qu’il a été guide du patrimoine légendaire de la ville de Châteaubriant, de Segré, de Candé, de La Mine Bleue, de La HAB Galerie (FRAC Pays de la Loire). Ces visites insolites invitent les spectateurs à une déambulation joyeuse, surréaliste, pleine de vérités inédites, truculentes, épicées.

PROJET A VENIR 2018-2019 : Visites familiales insolites au Musée d’Art de Nantes, avec son complice saxophoniste Julien Behar (alias Electro Vespa) du groupe Z Comme.

LE PROFESSEUR ACHILLE (depuis 2012) :

  • Écriture et interprétation > Pierre Desvigne
  • Musiques éphémères > Romain Ballarini, Jules Mallet, Benjamin Charmot et Julien Behar
  • Mise à feu > Danielle Pailler et Laurent Hennebois
  • Soutiens logistiques > Claire Descherre, Mathilde Caillon, Anne Signour, Léonie Rondeau, Mary Broyer
  • Production > Cie Le Caillou (44), ZEi (49)
  • Coproduction > Université de Nantes, DRAC Pays de la Loire, Anjou Bleu, Ville de Châteaubriant, Château de Suscinio, Musée d’Arts de Nantes

SOURCES D’INSPIRATION DU PROFESSEUR :

Les 1001 Nuits de Pasolini, les contes facétieux collectés par Jean-Claude Carrière, les histoires farfelues de Nasreddine Hodja accompagnent les interventions du professeur. Ce sont des contes de sagesse et de malice qui viennent avec humour déranger les cadres, secouer les hémisphères, mettre la tête à l’envers.

Il existe aussi de nombreux ouvrages qui racontent ces histoires. En voici quelques-uns que le professeur recommande :

Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage (vol. 1, 2 et 3), Jihad Darwiche, Albin Michel jeunesse.
Les exploits de l’incomparable Mulla Nasrudin, Idries Shah, Le courrier du livre
Le Cercle des Menteurs, Jean-Claude Carrière, Plon.

> RETOUR ACCUEIL